Investissez, louez, obtenez des réductions fiscales access-cible.com ™

Simulez vos avantages fiscaux



Pour avoir une idée claire des baisses d'impôts que l'on peut obtenir de ce dispositif, il s'avère indispensable d'avoir les bons calculs par le biais d'une loi duflot simulation. Par exemple, l'achat d'un bien pour 300 000€ donne droit à une réduction d'impôts de 54 000 euros sur neuf ans, donc 6 000€ chaque année. En plus de la simulation concernant les avantages fiscaux, il est également important, avant de choisir, de calculer le montant des loyers que l'on pourra percevoir.

Ils sont en effet fonction de la situation des locataires tout comme des zones éligibles. En vigueur depuis l'année dernière, la loi portant le nom de l'ex-ministre du Logement a pour objectif la création de cinq cent mille logements nouveaux chaque année, tous destinés à la location. Ces logements doivent en outre répondre à des exigences environnementales.

duflot 2014

Dans le même temps, les personnes voulant devenir propriétaires bénéficient d'une réduction d'impôt en investissant dans les conditions de la loi duflot.

Investir en 2014



Quelques conditions sont posées pour profiter de la défiscalisation propre à la loi duflot immobilier. En premier lieu, le bâtiment doit obéir à la norme Bâtiment Basse Consommation.

Le logement doit en second lieu être loué pendant au moins neuf années, avec des loyers inférieurs à ceux du marché. Tous les ans, les plafonds de ressources des personnes souhaitant louer sont revus, ainsi que les régions entrant dans le cadre de cette loi. La loi duflot logement vise à encourager l'investissement locatif.

Le dispositif Scellier est supplanté par cette loi. Pratiquement, tous les contribuables français investissant dans un bien immobilier neuf ou en cours d'achèvement entre le 1er janvier 2014 et le 31 décembre 2016 ont droit à 18% de défiscalisation, celle-ci étant répartie sur 9 années. Cette baisse d'impôt peut concerner six mille par an.

L'investissement peut concerner un ou deux logements chaque année, pour un montant maximum de 300 000€. Ces avantages fiscaux sont en outre cumulables avec d'autres dispositifs comme les lois Malraux et Outremer. Le plafond global des niches fiscales est dans ce cas de 10 000 euros..